Candidature

Les candidatures pour l’année scolaire 2024-2025 sont actuellement ouvertes!

La flamme pour l'égalité

Dans le cadre du programme de seconde, un groupe d’élèves de 2A a décidé de participer au concours “La Flamme pour l’Égalité” avec une thématique audacieuse : “Résister à l’esclavage, survivre, s’opposer, se révolter”. 

Le Ciné Club

Plongez dans une aventure cinématographique unique avec le Ciné Club

ent

monlycee.net

Le portail d’accès à la scolarité de vos enfants. Accès aux notes, cahiers de textes, absences.

turbo self

Turboself

L’outil qui vous permet d’effectuer directement vos paiements de scolarité en ligne

esidoc

Esidoc

Le portail documentaire. Accéder aux nouveautés et actualités du CDI

Les chiffres clés

Élèves

Résultat du BAC - Session 2023

Résultat du DNB - Session 2023

Enseignants

Nos Formations

L’Internat d’Excellence, une chance de plus pour réussir, en vous offrant un cadre d’apprentissage propice

Collège

Lycée

CPGE

Nos Actualités

Événement
secourspop

Le Secours Populaire

Mobilisation solidaire des élèves de cinquième à l'internat pour le Secours Populaire le 26 février. Collecte englobant tout l'établissement, incitant à apporter denrées alimentaires, vêtements et objets fonctionnels en bon état. Remise des dons par une équipe au Secours Populaire à 16h. Mme Zapata encourage la participation collective pour soutenir les plus démunis.

22 Jan, 24

JPO L'internat
sociale

Le service social

L'assistant de service social agit pour prévenir l'échec scolaire, protéger l'enfance en danger, améliorer le climat scolaire, favoriser l'inclusion, soutenir les parents, et contribue à la formation des travailleurs sociaux.

12 Jan, 24

Culture Événement
la parure

emporte-voix

L'adaptation théâtrale de 'La Parure' par Emporte Voix captive les élèves de 4ème. Une immersion dans le classique de Maupassant, enrichissante et mémorable.

6 Fév, 24

Culture Événement
flamme

La flamme pour l’égalité

Des élèves de seconde créent une comédie musicale inspirée par Cynthia Erivo, résistante à l'esclavage. Leur projet explore l'histoire et s'immerge dans une exposition parisienne. Objectif : sensibiliser sur la résistance à travers l'art au concours "La Flamme pour l'Égalité

5 Fév, 24

Culture JPO
ticket

Ciné club

Bienvenue au ciné-club, où chaque film est une porte ouverte sur des mondes cinématographiques captivants.

30 Jan, 24

Témoignages

{

Au début quand mes parents m’ont proposé d’aller à l’internat, je n’étais pas trop d’accord, mais au final, j’ai accepté et maintenant, ça fait 5 ans que je suis à l’internat et je ne suis pas déçu. En 6ème, il est vrai que l’intégration est un peu difficile, car on est dans un milieu qu’on ne connaît pas, éloigné de nos parents, mais on s’y habitue très vite et on se fait très vite beaucoup de nouveaux amis. De plus, même si on arrive plus tard, en 5ème ou en 4ème, personne n’est mis à l’écart et tous les élèves s’entraident. À l’internat, le travail est très important donc il faut s’accrocher du début jusqu’à la fin. Bien sûr, il y a de l’entraide parmi les élèves et les professeurs sont présents si quelqu’un a une question, car la réussite des élèves est la priorité. Pour se divertir, il y a des ACF, ce sont des activités ludiques proposées après les cours. Il y a le sport l’après-midi, ce sont des découvertes de nouvelles activités sportives chaque après-midi, il y a le sport volontaire, des sports collectifs proposés le soir et il y a l’association sportive, des petits clubs de sport qui vont jusqu’à jouer en national. L’internat apprend l’autonomie, car on apprend à faire nos devoirs seuls, à gérer notre temps seul et à s’organiser seul, par exemple, apprendre à faire son lit ou à bien s’habiller avec l’uniforme. L’internat est une grande aide pour les études supérieures et pour devenir un adulte et on y passe du bon temps.

Harris
Seconde
{

J’ai toujours su que cela était vrai, mais depuis que je suis à l’internat, j’en suis encore plus convaincue, car c’est bien ici, par ce cadre propice au travail et éloigné de toute distraction superflue, que j’ai connu la vraie valeur du travail collectif. Nombreuses ont été les fois où face à un problème nous nous sommes réunis pour trouver une solution. C’est presque miraculeux de voir comment en apportant chacun son petit avis sur un sujet et en se corrigeant les uns les autres, on parvient tous ensemble à résoudre ce qui, quelques instants plus tôt, nous paraissait sans issue. L’internat m’a permis de rencontrer des personnes formidables qui m’ont aidé à grandir, à devenir plus responsable, à être plus autonome et plus réfléchie. C’est un lieu débordant d’idées, d’énergie et de vie, qui nous pousse à nous surpasser chaque jour et à voir toujours plus loin, à espérer et à croire, même quand cela paraît impossible. Je suis consciente de la chance que j’ai d’être ici, entourée de mes camarades chaleureux et de mes professeurs remarquables et cette année, encore plus que les autres, il n’est nul endroit où j’aimerais mieux être.

Mihaela
Terminale ES
{

Je suis aujourd’hui en classe de terminale et je suis entrée à l’internat en 6e, ça va donc bientôt faire sept ans que je suis à sourdun. Je vais bientôt partir, et si je devais faire un bilan de cette expérience, je dirais que l’internat m’a permis de gagner en maturité. L’internat m’a offert un cadre propice à mon développement. Au collège, nous étions très encadrés par les AED, les CPE, et même les professeurs, ce qui m’a permis d’acquérir certains automatismes qui, par la suite, au lycée m’ont permis d’être organisée dans mon travail et de pouvoir avancer tranquillement. J’ai eu la chance d’avoir des AED disponibles pour moi, des CPE à l’écoute, et des professeurs qui m’ont accompagné tout au long de ma scolarité. Ils ont été bienveillants avec moi, mais aussi exigeants, pour que je donne le meilleur de moi-même. Je savais que je pouvais aller les voir dès que j’avais un problème ou une question. Les relations sont vraiment différentes avec des personnes avec qui nous vivons cinq jours sur sept. L’avantage de l’internat est, par ailleurs, notre proximité. Nous sommes un petit effectif alors nous nous connaissons tous, de la sixième à la prépa jusqu’à l’équipe encadrante. Évidemment, parfois, il y a des moments difficiles, on se sent loin de chez soi, isolé. Mais l’internat, c’est surtout de très beaux moments partagés, des liens incroyables qui se sont tissés. Je pourrais comparer Sourdun à une grande famille. Aujourd’hui, je m’y considère comme chez moi, j’y ai mes repères, mes habitudes. Surtout, on n’a jamais le temps de s’ennuyer à l’internat avec toutes les activités qui nous sont proposées. J’ai pu faire de l’équitation, de la boxe, de la guitare, du théâtre, des échecs et plein d’autres choses. Je n’ai pas peur de quitter l’internat, car l’on m’a donné toutes les clés pour réussir à l’extérieur. Toutes les clés pour aborder avec sérénité la suite de mes études. L’une des choses les plus importantes que l’internat m’ait apportées est la confiance en moi. Aujourd’hui, alors que je me prépare à affronter le début de ma vie d’adulte, rien ne me semble impossible, tout semble à ma portée, qu’importent mes origines sociales ou autres. Je sais que je dois beaucoup à sourdun, j’espère pouvoir le lui rendre plus tard, mais surtout, j’espère que l’internat continuera d’aider plein d’autres jeunes qui comme moi n’avaient pas forcément confiance en eux, qui n’avaient pas forcément un cadre adéquat, mais à qui on donnera une chance.

Sockna
Terminale ES
{

Sourdun Après sept années, ce lieu m’est plus que familier : il a été ma prison, est devenu ma maison, mon campus d’entraînement, mais aussi un espace d’expression et d’apprentissage profonds. J’en garde et garderai une trace indélébile. En effet, en ayant passé toute ma scolarité dans cet établissement, j’ai pu évoluer dans un milieu à la fois propice au travail, mais également idéal à l’épanouissement sportif et cultuel. Ainsi, j’ai pu, en plus de « cultiver mon jardin » ou plutôt mon champ comme disait Voltaire, faire de l’équitation, de l’escrime, mais également bénéficier de cours d’éloquence, de cinéma, de cuisine ou encore de théâtre. Sourdun a été pour moi l’opportunité de faire du sport à haut niveau : j’ai pu grâce à des professeurs incroyables, participer à des championnats de France, des tournois européens et m’inscrire gratuitement dans des clubs parisiens grâce aux fructueux partenariats développés. Mais encore, j’ai pu à Sourdun, en apprendre sur moi-même tout en apprenant tous les jours davantage sur ce qui régissait notre société. En effet, les professeurs, toujours aussi motivés, ont su me pousser et me transmettre l’amour des études. Malgré les aléas d’humeur, les jours froids où je sortais des internats dans l’ombre et que j’y entrais dans l’ombre, malgré des jours qui se ressemblent et parfois, une vie en communauté qui présente des mauvais côtés l’internat a été pour moi le moyen d’évoluer, loin de l’autocensure et de comprendre dans cette mini société ce qui faisait la devise de notre pays. Assurément, j’ai été d’abord libre de faire les choix que je voulais, libre d’aspirer à intégrer des grandes écoles. À travers le port de l’uniforme, j’ai pu réaliser ce qu’était l’égalité et par la vie en communauté et les liens que j’ai pu tisser depuis tant d’années avec mes camarades, j’ai pu connaître la fraternité.

Yasmine
Terminale S

Internat d’Excellence de Sourdun 100, rue de Paris BP 20001 Sourdun
77487 Provins cedex

01 64 60 53 53

ce.0772737g@ac-creteil.fr

Nous sommes là pour vous aider ! Contactez-nous pour toute demande d’information.