sitemap

Tablettes de ténofovir

Le TÉNOFOVIR est un antiviral qui empêche les cellules du virus du VIH ou de celui de l'hépatite B de se multiplier dans votre corps.

Le ténofovir est utilisé pour traiter le VIH qui est à l'origine du SIDA. Il ne s'agit pas d'un remède contre le VIH ou contre le SIDA. Le ténofovir est également utilisé pour traiter l'hépatite B chronique. Vous ne devez pas prendre du ténofovir si vous y êtes allergique. Ne prenez pas du ténofovir si vous prenez de l'adéfovir ou d'autres médicaments qui contiennent du ténofovir.

Le ténofovir ne doit pas être administré à un enfant atteint du VIH âgé de moins de 2 ans. Ce médicament ne doit pas être utilisé pour traiter l'hépatite B chez des enfants âgés de moins de 12 ans.

Catégorie B de la FDA pour les femmes enceintes. Ce médicament n'est pas censé être nocif pour les fœtus, mais le VIH peut être transmis à votre bébé si vous n'êtes pas correctement traitée pendant votre grossesse. Prenez tous vos médicaments contre le VIH en suivant les prescriptions de votre médecin pour contrôler votre infection.

Le ténofovir peut se transmettre par le lait maternel et il peut nuire à un bébé allaité. Vous ne devez pas allaiter pendant que vous utilisez du ténofovir pour traiter une hépatite B. Les femmes atteintes du VIH ou du SIDA ne doivent pas allaiter. Même si votre bébé est né sans être atteint du VIH, le virus peut lui être transmis par le lait maternel. Avant de commencer votre traitement avec du ténofovir, votre médecin peut effectuer des tests pour s'assurer que vous n'avez pas le VIH (si vous êtes traitée pour une hépatite B) ou une hépatite B (si vous êtes traitée pour le VIH).

Suivez toutes les instructions mentionnées sur votre ordonnance.

Si vous avez une hépatite B, vous pouvez développer des troubles hépatiques après avoir arrêté ce médicament, même des mois après. Votre médecin peut vouloir contrôler vos fonctions hépatiques plusieurs mois après que vous ayez arrêté de prendre du ténofovir. Consultez régulièrement votre médecin.

Évitez de boire de l'alcool. Cela peut augmenter vos risques d'endommager votre foie.

Le fait de prendre ce médicament ne vous empêchera pas de transmettre le VIH à d'autres personnes. Évitez les rapports sexuels non protégés et évitez de partager des rasoirs ou des brosses à dents.

Effets secondaires communs

Qu'est-ce qui peut interagir avec ce médicament ?

Le ténofovir peut endommager vos reins. Cet effet est accentué si vous utilisez également d'autres médicaments, dont : des antiviraux, de la chimiothérapie, des injections d'antibiotiques, des médicaments pour les troubles intestinaux, des médicaments pour empêcher les rejets après des transplantations d'organes, et certains médicaments contre les douleurs ou contre l'arthrite (y compris de l'aspirine, du Tylénol, de l'Advil et de l'Aleve).

Indiquez à votre médecin tous les médicaments que vous prenez, ainsi que ceux que vous commencez ou que vous arrêtez de prendre lors de votre traitement avec du ténofovir, en particulier d'autres médicaments contre le VIH ou contre le SIDA, comme :